Retour à la page précédente

Abîme N°10

par Christophe HOULLIER

J’ai beaucoup hésité avant d’exposer cette œuvre. En tous points, celle-ci ne trouve qu’une grâce à mes yeux, celle de me mettre mal à l’aise. J’ai obstinément utilisé des couleurs qui ne plaisent pas et dont le mariage me semble disharmonieux. J’ai